Une semaine sur la Route des Vins d’Alsace

La Route des Vins d’Alsace déroule son itinéraire enchanteur sur 170km du nord au sud de l’Alsace. Appréciez cet itinéraire mythique, à votre rythme, au gré de vos envies et de vos escales.

(2)
  • DuréeUne semaine
  • Moyen de déplacementEn voiture
  • Distance172 km

Jour 1 : De Wissembourg à Cleebourg, on sillonne le vignoble le plus septentrional d’Alsace

Petit détour au nord de l’Alsace pour une première halte à Wissembourg. Situé aux portes du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, venez y découvrir son bijou d’architecture gothique : l’Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, réputée pour son cloître, sa fresque monumentale et ses vitraux.

Partez ensuite à la découverte du vignoble historique de Cleebourg, dont les premières vignes y ont été plantées dès le VIIIème siècle. Tous les cépages alsaciens y sont représentés. Vous pourrez les découvrir en parcourant le sentier viticole : le Sylvaner, le Pinot Blanc Auxerrois, le Riesling, le Pinot Noir, le Pinot Gris, le Muscat et le Gewürtzraminer. Terminez la journée à Hunspach, l’un des « plus beaux villages de France » et tombez sous le charme de ses somptueuses maisons à colombages noires et blanches.

Cleebourg©OT Pays de Wissembourg

Jour 2 : De Marlenheim à Obernai, on chemine le long des circuits de Bacchus

Connue pour ses vins blancs, l’Alsace compte également un cépage à la robe couleur cerise, le Pinot Noir. MarlenheimSaint Léonard et bien sur Ottrott, font partie des localités alsaciennes qui le cultivent traditionnellement. À Marlenheim, parcourez les sentiers des circuits de Bacchus pour vous imprégner de la douceur de vivre des environs. Découvrez Molsheim, fief d’Ettore Bugatti et ses véhicules de prestige : chaque année, un festival rend hommage à ce constructeur automobile de légende. Pour terminer la journée en beauté, faites étape à Rosheim. Admirez son patrimoine architectural remarquable dont l’église Saints-Pierre-et-Paul, chef d’œuvre de l’art roman alsacien.

Grappe de raisin©Nacho-Dominguez-Argenta-Unsplash

Jour 3 : D’Obernai à Dambach-la-Ville, on courtise les belles cités viticoles

Visitez la charmante bourgade d’Obernai où vous serez captivé par son beffroi, ses remparts et son l’architecture chevaleresque. Faites une halte à Barr, capitale viticole du Bas-Rhin. À flanc de colline, Mittelbergheim vous invite à découvrir l’un des « plus beaux villages de France », tandis qu’Andlau et son château vous font voyager dans le temps. Dambach-la Ville, village blotti au cœur des vignes, clôt cette étape de charme.

Vignes©Tristan Vuano

Jour 4 : De Dambach-la-Ville à Ribeauvillé, on goûte à la douceur de vivre des villages vignerons

Sur cette section de la Route des Vins d’Alsace, les coquettes bourgades viticoles profitent de l’ombre des châteaux qui les surplombent. Les berges de l’Aubach à Scherwiller, ponctuées de 70 lavoirs, vous invitent à la flânerie. Au hasard de votre route, choisissez votre favorite, parmi la Tour des Sorcières de Châtenois, ou la Tour des Cigognes de Saint-Hippolyte. Terminez la journée, en visitant Bergheim, cité parée de mille fleurs, avant de rejoindre la médiévale Ribeauvillé, qui accueille chaque année l’une des plus anciennes fêtes d’Alsace : la fête des Ménétriers.

Château Saint-Ulrich - Ribeauvillé©Tristan Vuano

Jour 5 : De Ribeauvillé à Kaysersberg, on collectionne les perles du vignoble

Commencez tranquillement votre journée à Ribeauvillé, en flânant au gré des ruelles au charme médiéval. Les plus courageux pourront grimper jusqu’aux vestiges des châteaux surplombant la ville. Empruntez ensuite le sentier du vignoble qui rejoint Hunawihr, labellisé « plus beau village de France ». Dirigez-vous ensuite vers Riquewihr, dont les maisons pittoresques et les façades colorées, en font un parfait décor de carte postale. Terminez votre excursion à Kaysersberg, jalon illuminé sur la Route des Vins d’Alsace. Le village vous surprendra par son charme médiéval. 

Hunawihr©Benoit Facchi

Jour 6 : De Colmar à Rouffach, on arpente une terre de vignes et de châteaux

Colmar, la capitale des Vins d’Alsace, est une étape incontournable de votre excursion. Tombez sous le charme de la Petite Venise et ses canaux romantiques, ainsi que de nombreux trésors patrimoniaux, parmi lesquels la fameuse Collégiale Saint-Martin. Aux portes de Colmar, reprenez la route qui s’échappe dans le vignoble. En surplomb, le majestueux Château du Hohlandsbourg, ainsi que les trois châteaux d’Eguisheim veillent sur la Route des Vins d’Alsace. De nombreux villages typiques jalonnent le parcours : Niedermorschwihr, et ses charmantes ruelles fleuries, Eguisheim, et sa célèbre fête du vin ou encore Turckheim et sa tradition du veilleur de nuit.

Eguisheim©AAA-Meyer

Jour 7 : De Rouffach à Thann, on met le cap vers la Route des Vins Sud-Alsace

Commencez votre journée en douceur à Rouffach, où vous pourrez goûter à l’âme du vignoble en arpentant les sentiers « Grands Crus » ou les circuits de découverte. En poursuivant sur la Route des Vins d’Alsace, découvrez Soultzmatt, qui accueille au cœur des vignes un music-hall à la revue digne des spectacles parisiens !

Partez ensuite à la découverte du vignoble de Guebwiller. Il s’agit de la seule commune d’Alsace à compter 4 Grands Crus classés sur son territoire. Votre voyage se termine à Thann, avec la découverte du Rangen, vignoble le plus méridional et le plus pentu d’Alsace

Vignoble Rangen©AAA-Meyer
Vous avez aimé ?

Laissez-nous votre note, votre recommandation est précieuse.

Merci d'avoir voté !

(2)
Partager

Partagez vos plus belles expériences en Alsace avec #visitalsace

Calculer l'itinéraire