Randonnée

Les édifices cultuels - circuit à vélo

  • 2h
  • 12km
  • Tout public

Mulhouse se divise autrefois en deux secteurs, la ville basse autour de la place du marché (actuelle place de la Réunion) et la ville haute (au-delà de la place de la Concorde). Dans cette dernière s’implantent, au Moyen-âge, les principaux établissements religieux, pour la plupart disparus. En 1523, Mulhouse, ville indépendante alliée aux cantons suisses, adhère à la Réforme calviniste qui se propage alors dans la région. La messe est abolie en 1529, les ordres religieux, chassés et l’église Saint-Etienne devient temple, tandis que l’église Sainte-Marie est convertie en dépôt d’artillerie avant d’être dévolue au culte réformé. La réunion de Mulhouse à la France en 1798 ouvre les portes de la ville à toutes les confessions. On construit une synagogue en 1849 et une nouvelle église en 1860. Un nouveau temple est également édifié place de la Réunion. Eglises et temples se multiplient ensuite dans les différents quartiers de la ville. L’arrivée, depuis la Seconde Guerre mondiale, de populations aux origines et aux croyances de plus en plus diversifiées, parmi lesquelles l’islam est majoritaire, provoque la construction de lieux de culte nouveaux.

Horaires et dates d'ouvertures susceptibles d'être modifiés en fonction des circonstances. Prenez vos précautions.

Du au
Voir aussi
Coup de cœur
Partager

Partagez vos plus belles expériences en Alsace avec #visitalsace

Calculer votre itinéraire
infos & réservations

En cliquant sur « Envoyer », vous acceptez que l’Agence régionale du Tourisme Grand Est (ART GE) utilise vos prénom – nom - adresse e-mail - téléphone dans le but d’instruire votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données à caractère personnel, consultez notre politique de confidentialité.

Votre message à bien été envoyé !

Suivant