A visiter

La maison du patrimoine et le cimetière juif

Durmenach fut une importante agglomération juive au XVe siècle. La plupart des maisons du centre ont été construites par des familles juives entre le XVIe et le XVIIIe siècle.


En 1784, la population juive représentait plus de 54 % de la population du village. Mais les émeutes anti-juives de 1848, où 75 maisons furent incendiées, a entraîné son exode.

Après la dernière guerre, seulement quinze juifs revinrent à Durmenach. Les survivants de la Shoah retrouvèrent comme bien souvent en Alsace une synagogue dévastée.

La communauté juive allait disparaître entièrement à cause de l'exode rural. Le consistoire israélite du Haut-Rhin vendit la synagogue en 1959 à l'association du foyer Saint-Georges inaugurée en 1964. L'édifice fut détruit par un incendie en 1983.

Il ne reste plus à l'heure actuelle dans le paysage villageois que le cimetière avec plus de trois cent soixante tombes au bout de la rue de la Gendarmerie, et quelques traces de l'ancienne synagogue avec trois murs et une porte et la rue de la synagogue pour commémorer aussi cette ancienne communauté juive.

Mais la maison du Patrimoine, symbole de la présence juive de Durmenach au XVIIIe siècle, a échappé à la démolition pour devenir un symbole culturel fédérateur.
 
Cette maisonnette d'à peine 40 m² a été restaurée il y a quelques années par des habitants soucieux de préserver l’histoire du village, qui se sont mobilisés, avec l’accord du conseil municipal, pour lui redonner vie, dans le plus pur respect des traditions constructives locales, afin de la transformer en maison du patrimoine qui abrite désormais les objets et documents collectés au fil des années par la société d’histoire locale.
 

 

Partager

Partagez vos plus belles expériences en Alsace avec #visitalsace

Calculer votre itinéraire
infos & réservations

Votre message à bien été envoyé !

Suivant