A visiter

Sucrerie raffinerie d'Erstein, groupe Cristal Union

© Cristal union - sucrerie d'Erstein

En 1893 des notables et des agriculteurs alsaciens créent la Sucrerie Alsacienne d’Erstein, pour renouveler et varier l’agriculture de la région. Après la guerre en 1920, la sucrerie s’ouvre aux capitaux et est achetée par la SA des Sucreries et Raffineries d’Erstein. Les dirigeants décident de donner un nouveau départ à la Sucrerie et entament une phase de modernisation des infrastructures. Le sucre Erstein connaît déjà à l’époque un grand succès dans la région. En 1983 les planteurs s’unissent pour racheter un part importante du capital. La nouvelle équipe de direction mise en place en 1987 impulse une dynamique qui permet l’essor de la sucrerie. La diversification des activités et la hausse de la production confère à Erstein la place particulière que la sucrerie occupe aujourd’hui en Alsace et son rayonnement dans le Grand Est de la France. Au fil des années, guidée par une recherche permanente de performances et de qualité , la sucrerie poursuit une politique de modernisation et commercialise sans cesse de nouveau produits, pour répondre toujours mieux aux attentes des ses consommateurs. Il est possible de visiter l'établissement lors des visites organisées durant l'automne en partenariat avec l'Office de Tourisme du Grand Ried.

Informations complémentaires
  • Distance de la gare la plus proche (en km) : 6
  • Réservation obligatoire : oui

Évènements en relation

© Pierre Hieber
Autres dates
© OT Grand Ried - S.Meyer
© V Schmitt - OTGR
Autres dates
Partager

Partagez vos plus belles expériences en Alsace avec #visitalsace

Calculer votre itinéraire
infos & réservations

En cliquant sur « Envoyer », vous acceptez que l’Agence régionale du Tourisme Grand Est (ART GE) utilise vos prénom – nom - adresse e-mail - téléphone dans le but d’instruire votre demande. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données à caractère personnel, consultez notre politique de confidentialité.

Votre message à bien été envoyé !

Suivant