Randonnée

Circuit de découverte d'Hunawihr

  • 1h
  • km
  • Tout public
Hunawihr - Crédit photo : Christophe Dumoulin - Office de Tourisme du Pays de Ribeauvillé et Riquewihr

Situé sur la Route des Vins d’Alsace, Hunawihr, village alsacien typique, est serti dans un écrin de vignes. Surplombant le village, l’église Saint-Jacques-le-Majeur (XVe - XVIe siècles), entourée d’un cimetière fortifié, a conservé un environnement intact qui met en valeur cet ensemble exceptionnel. Le village est composé de maisons de vignerons à pignons sur rue, pour la plupart construites du XVIe au XVIIIe siècle (on trouve quelques maisons du XVe siècle). Les maisons, dont le rez-de-chaussée en maçonnerie était occupé par des celliers, disposent d’un étage, souvent en pans de bois, qui abrite le logement. Ce patrimoine paysager et architectural vaut à Hunawihr de faire partie des « Plus Beaux Villages de France ».Quelques éléments d’histoire...Selon la légende, Hunawihr fut fondé au VIIe siècle par Hunon et son épouse Hune, à qui Hunawihr doit son nom. Hunon légua le village au monastère de Saint-Dié dans les Vosges. Au XIIIe siècle, Hunawihr faisait partie de la Seigneurie de Riquewihr, propriété des Evêques de Strasbourg qui l’avaient donnée en fief aux seigneurs de Horbourg. Vers 1324, les comtes de Horbourg vendirent leurs biens au comte Ulrich de Wurtemberg, leur cousin. En 1397, le comte Eberhard II de Wurtemberg, par son mariage avec l’héritière du comté de Montbéliard, permit aux puissants comtes de Wurtemberg-Montbéliard de devenir propriétaires de la seigneurie de Riquewihr jusqu’à la Révolution Française. Le comté de Wurtemberg fut élevé au rang de Duché en 1495. Le 15 avril 1520, l’église du village fut érigée en lieu de pèlerinage sur une initiative du duc Ulrich VIII de Wurtemberg, sollicité par ses sujets qui voulaient témoigner leur dévotion à Hune. Hune fut élevée au rang de sainte pour ses actions en faveur des pauvres ; la légende raconte que sainte Hune venait laver les vêtements des pauvres dans la fontaine qui a pris son nom (des miracles lui sont également attribués, comme le fait d’avoir fait jaillir du vin de la fontaine une année où il y avait une mauvaise récolte). Un pèlerinage se développa à l’église Saint-Jacques-le-Majeur de Hunawihr autour des reliques de sainte Hune, conservées à cette époque dans la crypte de l’église. En 1534, Georges de Wurtemberg introduisit la religion protestante à Hunawihr. Le village suivit dans un premier temps le courant zwinglien, relayé par le curé Nicolas Koenig devenu pasteur (ce pasteur contribua fortement à la propagation de ce mouvement dans les villages avoisinants). Le successeur de Georges de Wurtemberg imposa le luthérianisme en 1559. En 1687, sous Louis XIV, la pratique du catholicisme fut à nouveau possible à Hunawihr : le simultaneum fut instauré, d’où la double utilisation, de nos jours encore, de l’église par les communautés protestantes et catholiques.

Informations complémentaires
  • Type de chemin de randonnée : route goudronnée

Évènements en relation

©Office de tourisme de Ribeauvillé
©Quentin Gachon
©office de tourisme ribeauvillé
Voir aussi
Partager

Partagez vos plus belles expériences en Alsace avec #visitalsace

Calculer votre itinéraire
infos & réservations

Votre message à bien été envoyé !

Suivant