A visiter

Eglise Saint-Georges

" Etape incontournable à Sélestat, l'église St Georges, avec sa tour haute de 60 mètres, vous plonge au cœur de l'histoire médiévale de la ville. "

Restauration de l'église Saint-Georges à Sélestat en cours - présence d'échafaudages

 

A l'emplacement de l'église se trouvait au 8e siècle une chapelle baptismale carolingienne faisant partie d'un ensemble impérial construit par Charlemagne. Ce dernier vint d'ailleurs s'y recueillir au moment de Noël en l'an 775.

Pas moins de trois siècles furent nécessaires à l’édification de l’église Saint-Georges sous l’impulsion de la bourgeoisie locale désireuse de s’affirmer face au pouvoir religieux représenté par le prieuré Sainte-Foy. Le chantier de l'église commença dans les années 1220 pour se terminer peu avant 1500. A cette période, le chœur d'origine est remplacé par un sanctuaire beaucoup plus vaste orné de nombreuses verrières, dont 55 panneaux sont encore d'origine. Les vitraux du chœur, en partie du 15e siècle, sont sans conteste le trésor de cette église.

La chaire de style Renaissance (1619) avec un Samson aux veines saillantes et deux colonnes qui soutiennent la cuve en pierre peinte et dorée est l’œuvre du sculpteur Jérôme Kruch, une œuvre exceptionnelle. Les orgues Rinckenbach datent de 1895 et ont été restaurés en 1975 par Alfred Kern.

Du fait de ses dimensions, l'église paroissiale Saint-Georges peut être confondue avec une cathédrale. Ce n'est pourtant pas le cas, une cathédrale étant le siège d'un évêché, ce qui n'a jamais été le cas à Sélestat.

 

La tour occidentale de l'église

C'est au début du 14e siècle que l'on a débuté la construction du massif occidental orné du clocher terminé en 1490. Dans cette tour se trouvent 6 cloches, dont la première nommée " le bourdon " est décorée, entre autres, du lion de Sélestat. Du haut de ses 60 mètres de hauteur, l’église Saint-Georges est l’un des édifices religieux les plus hauts d’Alsace, bien après la cathédrale de Strasbourg toutefois (142 m).

À son sommet se relayait autrefois une équipe de veilleurs chargés de surveiller les alentours et de prévenir tout départ d’incendie. Ils devaient également sonner les quarts d’heure, ce que l’un d’eux oublia de faire en 1886. Il fut donc puni et eut à choisir entre payer une amende ou faire un jour de prison.

 

La crypte

La crypte de l'église Saint Georges était autrefois un passage public ouvert sur trois côtés : au nord, au sud et à l'est. Ce passage a été conçu au 15e siècle lors de la construction du nouveau chœur pour éviter de diviser en deux parties le cimetière qui s'étendait alors autour de l'église Saint Georges. Le nouveau chœur fut surélevé et sous celui-ci, une sorte de passage voûté fut réalisé par maître Mathis. Il s'agit d'un hall voûté de quatre croisées d'ogives retombant sur un lourd bas pilier central.

Le passage a été fermé au 19e siècle par des remplages en pierre vitrés et transformé en crypte.

 

Informations complémentaires
  • Altitude : 174m
  • Distance de la gare la plus proche (en km) : 1,2
  • Formule de visites proposées : Visite libre, Visite guidée pour groupes sur RDV
  • Services pratiques : Accueil / ouvert aux groupes
  • Effectif groupe :
    • Maxi : 50

Horaires et dates d'ouvertures susceptibles d'être modifiés en fonction des circonstances. Prenez vos précautions.

  • Ouverture et service de vente proposé : Ouvert au public
  • Mesure de protections : Le prestataire déclare respecter les protocoles sanitaires
Nous contacter par e-mail

En cochant cette case, j’autorise Alsace Destination Tourisme à collecter mes données aux fins d’envoi de la newsletter Visit Alsace à laquelle je souhaite m’inscrire. J’ai pris connaissance que Alsace Destination Tourisme a mis en œuvre une politique de protection des données à caractère personnel accessible ici et que je pourrais à tout moment me désinscrire via le lien de désabonnement présent dans chaque newsletter.

Votre message à bien été envoyé !

Suivant